La Commune de Paris

Mise à jour du 26 avril 2021

Citoyennes, citoyens !

La commune n’est pas morte chantait Marc Ogeret
et Jean Ferrat la célébrait en 1971.

Et en 2021 pour ses 150 ans ?

Quelques ouvrages :

Histoire de La Commune écrite écrite par des communeux (ou communards) :

  • La Commune de Louise Michel (La Découverte)*
  • L’Histoire de la commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray (La Découverte). P.-O.Lissagaray est né à Toulouse mais est un cousin de la famille de Cassagnac bien connu dans le Gers. En 1869 il créé un journal à Auch L’Avenir. Une place et une école portent son nom à Auch.
  • Mes cahiers rouges, souvenirs de la Commune de Maxime Vuillaume (La Découverte)
  • La Semaine de Mai de Camille Pelletan (gratuit sur gallica.bnf.fr). Pour les plus curieux ou les historiens et historiennes.

Histoire de la Commune vue par les historiens d’aujourd’hui :

  • La Commune de Paris 1871, Les acteurs, l’événement, les lieux sous la coordination de Michel Cordillot (L’Atelier. Cette somme (1500 pages) est sans doute l’ouvrage le plus complet sur l’histoire, ses enjeux, ses mythes et ses réalités. Un collectif de trente chercheurs et chercheuses a rassemblé pour la première fois l’ensemble des connaissances cumulées à son sujet…
  • La Commune de 1871 expliquée en images de Louise Godineau (Seuil) (2021). L’autrice l’a présenté sur France Culture. Très bien pour une découverte sérieuse de la Commune. 
  • La Semaine sanglante de Michèle Audin (Libertalia). L’historienne Michèle Audin a consulté poutes les sources disponibles pour essayer d’établir un bilan qui se veut objectif des massacres de cette semaine. Michèle Audin mathématicienne, écrivaine, née à Alger en 1954, est la fille de Maurice Audin. Mathématicien français et membre du Parti communiste algérien a été torturé et assassiné en 1957 par les parachutistes du général Massu. En 2018 (seulement) le Président Macron a reconnu la responsabilité de l’état français dans la disparition de Maurice Audin. Sa mère, Josette Audin, également mathématicienne, est décédée en 2019.
  • La guerre contre Paris 1871 : l’armée met fin à la Commune de Robert P. Tombs (Flammarion – Champs)
  • La Commune n’est pas morte, d’Éric Fournier, éd. Libertalia

Importance de la Commune, aujourd’hui :

  • La Commune au présent. Une correspondance par-delà le temps de Ludivine Bantigny (La Découverte) (2021). Écrit sous forme de lettres à des communards L. Bantigny  tout en relatant les événements de l’époque fait le lien avec aujourd’hui et essaie de répondre à la question Que reste-t-il de la Commune ?
  • Commune(s), 1870-1871. Une traversée des mondes au XIXe siècle de Quentin Deluermoz (Seuil) (2020). Plus universitaire que les autres ouvrages. Q. Deluermoz replace cet événement très court dans la suite des révolutions françaises mais aussi Russe.

Revues :

  • Louise Michel L’égérie de la Commune, Hors-Série Le 1 (printemps 2021)
  • La  Commune. Le grand rêve de démocratie directe. Hors-Série L’Histoire (Les Collections) n° 90 de Janvier-Mars 2021

* On peut lire aussi la réédition d’une partie des mémoires de Louise Michel : À travers la mort Mémoires inédits 1886 – 1890 (La Découverte)

Émissions de radio et vidéos

Tout d’abord sur France Culture 2 séries d’émissions :
Le cours de l’histoire de Xavier Mauduit à 9 h (du 8 au 11 mars)
La Série Documentaire (LSD) à 17 h (du 15 au 18 mars).

Film : Les Damnés de la Commune, film d’animation documentaire sur arte.tv jusqu’au 20/05/21

Film : La Commune (Paris 1871) de Peter Watkins (sur les plateformes vidéos)

Laisser un commentaire