Impossible (Erri de Luca)

Impossible d’Erri de Luca, Gallimard, 2020

Le dernier livre de Erri de Luca, traite comme presque toujours, de son autobiographie, ayant été dans sa jeunesse un militant très engagé de la gauche radicale en Italie.

Le personnage principal est un habitué de la haute montagne dans la soixantaine bien tassée, mais avec un physique très entretenu.

Un jour, il se trouve sur une piste très friable et dangereuse d’une montagne des Dolomites.

Une personne qui le précédait de quelque centaine de mètres est victime d’un éboulement et tombe dans le vide, y trouvant la mort.

Se comportant comme tout bon montagnard, notre personnage appelle les secours, mais son passé de militant actif, d’un groupuscule révolutionnaire armé resurgit, et il est mis en prison de façon préventive.

Commence alors un dialogue sans concessions, entre le juge d’instruction qui tente de lui faire avouer le fait qu’il connaissait la victime et qu’il l’a assassiné en raisons de graves faits survenus dans le passé, et notre personnage qui ayant refusé l’avocat commis d’office décide d’assurer lui-même sa défense ; il démonte un par un, les arguments du juge.

Ce dialogue entrecoupé de lettres, qu’il écrit à sa compagne qu’il appelle ammoremio (mon amour), dans lesquelles il explique l’avancement de l’interrogatoire, et son état d’esprit et de morale.

Vincent N.

Laisser un commentaire